Comment bien entretenir son vélo vtt ? Voici 10 conseils d’expert

Comme nous le savons si bien, le vélo VTT est un moyen de déplacement très bénéfique non seulement pour la santé, mais aussi pour la protection de notre environnement. Ainsi, le fait de bien entretenir son vélo VTT est l’une des clés de sa longévité.

Dans cet article, nous avons énuméré pour vous 10 conseils d’expert pour garder votre VTT en parfait état ; essayez donc de les mettre en pratique à chaque utilisation ! En suivant étape par étape ces conseils, vous apprendrez les meilleures techniques d’entretien ; et une fois que vous vous serez familiarisé avec les vérifications que vous devez faire ; l’ensemble du processus ne vous prendra plus de temps. Alors, sans plus, tarder, découvrons donc ces différents conseils.

Découvrez aussi : Quel gonfleur de pneus choisir ? 

Conseils N01 pour entretenir son vélo VTT : Le nettoyage

Nettoyer un vélo semble facile, mais ce n’est pas le cas ! Cette opération doit être effectuée avec une extrême attention ; car cela peut aider à trouver des incohérences ou des dysfonctionnements du châssis, des vis, des composants, des suspensions etc… ; et aussi les dommages causés par la saleté et l’utilisation du vtt.

Pour nettoyer votre vélo, utilisez de l’eau courante et une brosse non abrasive ; évitez un jet d’eau trop fort et séchez toujours avec un chiffon. N’oubliez pas d’aller entre les engrenages ou là où l’eau et la saleté pourraient stagner.

a)      Ce dont vous avez besoin pour nettoyer le VTT

Dans le cas d’un simple nettoyage ordinaire, après une balade à sec ; il suffit de nettoyer le VTT avec un chiffon doux et sec et une brosse, avec laquelle vous pouvez atteindre les parties les plus cachées. Pour nettoyer un VTT très sale, voici ce dont vous aurez besoin :

  • Un tuyau, ou un distributeur d’eau, froide, à basse pression. Evitez les jets trop puissants, car ils pourraient endommager les composants de votre vélo,
  • Un kit de détergents spécifiques pour le VTT : un dégraissant, pour les zones les plus critiques ; un savon détergent moins agressif pour les parties plus délicates, comme le cadre, un lubrifiant pour graisser la chaîne en fin de lavage. Utiliser seau, dans lequel diluer le savon détergent.
  • kit d’éponges et de brosses. Il existe des ensembles complets et spécifiques sur le marché, mais vous pouvez vous organiser avec ce que vous avez chez vous. Tout ce dont vous avez besoin est une éponge douce ; quelques brosses (une moyenne et une petite, une vieille brosse à dents convient aussi).
  • Un kit nettoyeur de chaîne, utile, économique et très pratique mais pas indispensable (la brosse à dents comme alternative dentaire fera l’affaire).

Découvrez aussi :  Conseils et astuces pour bien choisir un tapis de course 

b)      4 conseils à suivre pour laver votre VTT

conseil pour bien laver son vélo VTT

  • Utiliser des détergents spécifiques

Pour nettoyer le VTT, il est impératif d’utiliser uniquement des détergents spéciaux, à rincer abondamment à la fin du lavage, pour éviter que des résidus chimiques restent en contact avec les composants. Il y a ceux qui, pour nettoyer le VTT, utilisent des solvants comme l’essence ou le diesel mais nous le déconseillons fortement : ils sont décidément trop agressifs pour abîmer les joints et les détails.

  • Évitez d’utiliser des nettoyeurs haute pression

La meilleure chose à faire pour nettoyer le VTT est l’utilisation de l’eau à basse pression. Les nettoyeurs haute pression ont un jet trop puissant ; ce qui pourrait endommager les pièces les plus délicates surtout s’il est question d’un vélo VTT électrique. Si vous n’avez vraiment pas d’alternative, assurez-vous au moins que la pression est au minimum et que vous n’êtes pas trop près du vélo.

  • Séchez soigneusement

N’oubliez pas qu’après le lavage, le VTT doit toujours être séché avec soin, pour éviter que l’humidité ou la rouille n’endommage les composants.

  • Gardez un œil sur la chaîne et les pièces lubrifiées

N’oubliez pas de graisser la chaîne après l’avoir nettoyée et, si nécessaire, de lubrifier la suspension, la boîte de vitesses ou les freins. Le lavage, en effet, aura dégraissé toutes ces pièces qui, par contre, doivent être bien lubrifiées.

Découvrez aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur le nettoyeur haute Pression

Conseils N02 pour entretenir son vélo VTT : le changement et l’alignement des roues

Souvent à cause des chocs, les roues, même les plus performantes et résistantes, peuvent être endommagées ; il est donc utile de faire une révision mécanique pour tirer les rayons et réajuster la roue. En général, les roues doivent être changées en fonction du chemin parcouru et du type d’activité qui s’y déroule : course, entraînement ou sortie dominicale.

Le changement de roue est une activité que vous pouvez faire vous-même ; mais nous vous suggérons tout de même de vous faire aider par un bon mécanicien pour l’alignement.

Découvrez aussi : Tout savoir sur le triangle de Pikler 

Conseils N0 3 pour entretenir son vélo VTT : Le graissage et le changement de la chaîne

entretenir son VTT

Une fois votre vélo parfaitement sec, vous pouvez graisser la chaîne. Il existe différents types de produits sur le marché. Certains utilisent des produits à base de silicone sous forme de graisse ou de spray. Puisque nous préférons que vous utilisez le spray ; nous expliquons deux étapes simples pour graisser votre chaîne. En faisant tourner la chaîne, vaporisez de l’huile et laissez reposer un moment, peut-être en faisant un tour à vélo ; puis enlevez l’excès d’huile sur la chaîne avec un chiffon propre.

Pour vérifier si la chaîne a été correctement graissée, il suffit de la toucher et de vérifier qu’aucune graisse ou saleté ne s’est déposée sur vos doigts.

Identifier quand la chaîne ne remplit pas correctement sa fonction est assez facile, car elle « saute » ou « clique ». Pour ça, nous vous suggérons de changer la chaîne au moins une fois par saison pour éviter de rencontrer des désagréments désagréables pendant le trajet.

Découvrez aussi : Qu’est ce que Facebook Business Manager ? 

Conseils N04 pour entretenir son vélo VTT : Le changement des plaquettes de frein

Très souvent, lorsque les plaquettes de frein de VTT sont endommagées, ils émettent un bruit que l’on n’a pas envie d’entendre. C’est pourquoi il est conseillé de les changer avant que cet événement ne se produise, pour votre sécurité. Pour réussir cette étape importante de l’entretien de son vélo VTT, voici les étapes à suivre :

  • 1ère étape : retirer la roue,
  • 2ème Étape : Retirez la goupille de guidage et retirez les plaquettes de frein,
  • 3ème Étape : poussez les pistons de frein vers l’extérieur,
  • 4ème Étape : Nettoyer les pistons de frein,
  • 5ème Étape : repoussez les pistons de frein et appliquez du liquide de frein,
  • 6ème Étape : Insérez les nouvelles plaquettes de frein,
  • 7ème Etape : remplacer la goupille de guidage,
  • 8ème Etape : vérifier l’usure du disque de frein, le remplacer si besoin,
  • 9ème Étape : Remontez la roue et vérifiez l’étrier de frein central,
  • 10ème Étape : Faites un peu de freinage pour casser le système.

Comme outils, une fois que vous avez acheté les bons pads, vous devez avoir ces outils à portée de main pour changer facilement vos plaquettes de frein :

  • Un peu de nettoyant pour freins,
  • Un chiffon propre,
  • L’écarteur de piston de frein Park Tool, ou un démonte-pneu robuste et de préférence large ou un tournevis à lame large pour repousser les pistons de frein,
  • Un objet fin et pointu pour retirer la goupille de guidage/l’attelle. Selon le frein installé, il s’agit d’une vis Allen ou d’une simple goupille fendue, qui peut également être retirée avec un étrier.

Pour réussir facilement tout cela, le mieux c’est d’avoir à portée de main un kit vélo VTT. Si vous désirez en avoir un pour votre vélo VTT électrique, l’un des meilleurs sites que nous vous recommandons est : https://www.moteuretvelo.fr/. Sur ce site, vous trouverez différents kit vélo électrique ; c’est-à-dire ce qu’il vous faut pour toujours garder votre vélo VTT en parfait état !

Conseils N05 : Le changement des poignées du vélo

Bien entretenir son vélo VTT c’est aussi porter d’attention sur les poignées du vélo.  Les poignées sont l’un des premiers composants du vélo à avoir besoin d’être remplacés ; car elles s’usent principalement en raison du frottement des mains et de la transpiration. Dans ce cas également, le timing doit être évalué en fonction des méthodes d’utilisation et de conduite du vélo.

Découvrez aussi : Ce qu’il faut savoir pour bien choisir sa housse de couette 

Conseils N06 : Vérification de l’état de l’amortisseur

Vélo VTT : comment l'entretenir

Avez-vous une suspension simple ou complète? Si votre amortisseur est pneumatique, n’oubliez pas de le pomper pour le ramener à des niveaux appropriés. Gardez-le toujours propre et sec, surtout là où la partie la plus fine pénètre dans la plus épaisse ; n’oubliez pas de l’huiler, pour assurer un bon fonctionnement.

Découvrez aussi : Comment promouvoir son blog efficacement ? 

Conseils N07 pour entretenir son vélo VTT : Réglage de la suspension du VTT

Il n’y a pas de date d’expiration pour le réglage de la suspension. Le travail continu de compression et d’extension conduit la suspension à perdre son calibrage. De plus, bien qu’équipés de joints et de bagues d’étanchéité ; ils ne sont pas complètement étanches, il est donc possible qu’à la longue le volume d’air à l’intérieur du système diminue.

Les suspensions doivent toujours être réglées avant une course ou si vous récupérez le vtt après une longue pause. L’idéal serait de les régler avant chaque sortie mais si vos sorties vtt ne sont pas longues ou extrêmement exigeantes ; vous pouvez vérifier le réglage toutes les deux ou trois sorties.

Conseils N08 pour entretenir son vélo VTT : Changement des pignons

Les pignons sont des composants extrêmement résistants, s’ils sont bien fabriqués, c’est pourquoi il est assez rare d’avoir à les changer… Cela ne veut pas dire de ne pas les contrôler. Si vous remarquez que la chaîne bouge ou saute, vos pignons sont probablement usés, alors pensez à les remplacer.

Avant une sortie, en revanche, il est très important de choisir les pignons adaptés au type de parcours. En fait, si le chemin aura une vitesse moyenne faible, donc un chemin avec beaucoup de montée ; avoir un pignon plus grand derrière vous permettra d’être plus agile. Si au contraire le chemin à une vitesse moyenne plus élevée, vous pouvez monter un pignon plus petit, il assurera des changements plus longs et une vitesse plus rapide.

Découvrez aussi : Comment rendre votre chambre bébé parfaite ?

Conseils N09 : Vérification de l’état des pneus

VTT : entretien des pneus

Les pneus VTT doivent être changés beaucoup plus fréquemment que les pneus vélo de course en raison du type de route qu’ils doivent affronter. Dans tous les cas, ils doivent certainement être remplacés lorsque la bande de roulement est usée, ce qui dépend de l’usage que chacun fait de son vélo.

De plus, il faut faire la distinction entre le pneu tubeless et le pneu traditionnel avec chambre à air. Le premier offre la possibilité d’une réparation plus facile, le second au contraire est un peu plus résistant aux chocs ; car la chambre à air permet à la roue de se déformer moins. Le choix entre des pneus tubeless ou traditionnels est subjectif et dépend des besoins de chacun.

Conseils N010 pour entretenir son vélo VTT : Vérification de la mécanique

Même les meilleurs cyclistes comptent sur un bon mécanicien, pourquoi pas vous aussi ? Bien sûr, c’est bien de réparer soi-même son vélo VTT, mais le mécanicien sait certainement mieux le faire.

Notre conseil est de lui rendre visite au moins une fois par mois. Il saura corriger bon nombre des points listés ci-dessus ; et surtout, il vous aidera à éviter les pannes et désagréments qui pourraient occasionner des mésaventures lors de la course.

Découvrez aussi : Comment Stimuler vos Ventes B2B ?