Investir dans une assurance-vie : une bonne idée ?

La plupart des gens souscrivent à une assurance-vie pour couvrir l’hypothèque, les études et les autres dépenses de leur famille après leur décès. L’objectif d’une assurance-vie est d’alléger le fardeau de vos proches après votre perte. Elle peut s’avérer être l’une des meilleures et des plus importantes décisions financières que vous puissiez prendre. Cependant, lorsqu’il s’agit d’investissements, l’assurance-vie devrait faire partie d’une stratégie de planification financière holistique ; il ne devrait pas remplacer d’autres comptes d’investissement. Dans cet article, nous allons découvrir ensemble si investir dans une assurance-vie est une meilleure décision à prendre ?

1. Investir dans une assurance-vie en vaut-il la peine ?

En effet, il existe deux formes d’assurance-vie à savoir : l’assurance-vie temporaire qui procure une protection d’une durée déterminée ; et l’assurance-vie permanente qui couvre toute votre durée de vie.

Bien que la valeur de rachat de l’assurance-vie permanente puisse être considérée comme un investissement ; le coût élevé, les frais associés et les pénalités coûteuses signifient qu’il ne s’agit généralement pas d’un moyen efficace de faire fructifier votre argent. La valeur de rachat est un compte d’épargne à imposition différée qui rapporte des intérêts et croît avec le temps ; mais chaque police d’assurance est différente dans la façon dont l’argent peut croître ou diminuer.

Découvrez aussi notre article sur  » le Cloud monitoring « 

2. Investir dans une assurance-vie entière est-elle un bon investissement ?

assurance-vie : un bon investissement

En fait, l’investissement dans une assurance-vie entière coûte plus chères que l’investissement dans une assurance-vie temporaire ; ce qui signifie qu’elle est plus coûteuse à maintenir dans le temps que d’autres investissements. Ainsi, 45 % des polices d’assurance sont rachetées dans les 10 ans suivant leur souscription.

Étant donné que, pour la plupart des investissements, la majeure partie de la croissance de la valeur de rachat de votre police d’assurance se produit après que vous l’avez détenue pendant des décennies ; le rachat de votre police au cours des 10 premières années rend peu probable que votre valeur de rachat soit supérieure au total des primes que vous avez payées.

Les politiques de valeur de rachat viennent également avec plusieurs coûts cachés. Ceux-ci varient d’un assureur à l’autre ; mais les frais et pénalités typiques pour une police d’assurance avec valeur de rachat comprennent :

  • Frais de dossier et frais de fonctionnement pris en charge par l’assureur,
  • Une réduction du capital-décès de la police lorsque vous retirez (où contracter un prêt) de la valeur de rachat,
  • Une déchéance de police si vous épuisez complètement votre valeur de rachat,
  • Frais importants si vous retirez de la valeur de rachat pendant la période de rachat,
  • Confiscation possible de la totalité de la valeur de rachat si vous résiliez votre police d’assurance pendant la période de rachat.

En comparaison, l’assurance-vie temporaire est plus abordable pour des montants de couverture comparables ; car elle n’implique pas de frais ou de pénalités pour l’annulation de la police. Et le taux de croissance des polices d’assurance-vie entière est souvent inférieur à celui d’un compte de placement traditionnel.

Bien qu’une police d’assurance-vie temporaire soit le bon choix pour la majorité des acheteurs d’assurance-vie ; il existe quelques cas spécifiques dans lesquels l’utilisation d’une police d’assurance-vie à valeur de rachat comme investissement peut avoir du sens :

a)      Quand vos biens seront soumis à un impôt sur les successions

Les personnes ayant un patrimoine particulièrement élevées peuvent bénéficier d’une assurance-vie permanente. Si vos héritiers doivent payer un impôt sur vos biens à votre décès, une police d’assurance-vie permanente peut aider à compenser certains de ces coûts.

Investir dans une assurance-vie permanente peut également profiter à vos héritiers ; et ceci, si votre succession se compose en grande partie d’actifs immobilisés ou à long terme, comme des biens immobiliers. Vos héritiers devront payer des impôts fédéraux sur votre succession dans les neuf mois suivant votre décès ; ce qui pourrait être difficile si vos actifs ne sont pas liquides. Une police d’assurance-vie avec une prestation de décès suffisamment élevée pour couvrir les impôts que votre famille devra payer peut alléger ce fardeau financier.

Vous pourriez aussi aimé notre article sur «  le KYC « 

b)      Lorsque vous avez déjà maximisé vos fonds de retraite

Pour les mêmes raisons que l’assurance-vie avec valeur de rachat, cela n’est pas un excellent investissement. Il n’est pas recommandé pour la plupart des gens de compter sur la valeur de rachat pour compléter leur revenu de retraite. Mais les personnes à revenu élevé qui ont déjà maximisé leurs autres comptes de retraite pourraient vouloir une issu supplémentaire pour l’épargne à imposition différée. Dans ces cas, une police d’assurance avec valeur de rachat pourrait avoir du sens, si vous avez également besoin d’une couverture d’assurance-vie ; et que vous pouvez vous permettre les primes élevées d’une police avec valeur de rachat.

c)      Quand vous avez besoin d’une assurance-vie permanente

Ceux ayant des personnes à charge à vie, comme les enfants handicapés, peuvent vouloir une assurance-vie permanente.

Un parent ayant une personne à charge à vie peut créer une fiducie pour besoins supplémentaires ; spécialement conçue pour les bénéficiaires d’assurance-vie et de succession qui ne sont pas en mesure de gérer leurs propres finances et soins. La désignation de la fiducie comme bénéficiaire d’une police d’assurance-vie permanente assure la protection financière des personnes à sa charge.

3. Investir dans une assurance-vie est-elle un bon placement pour la retraite ?

assurance-vie pour la retraite

La plupart des aînés n’ont pas besoin d’assurance-vie lorsqu’ils prennent leur retraite ; parce qu’ils n’ont plus d’obligations financières, comme une hypothèque ou des enfants, mineurs.

L’utilisation d’une police permanente ou d’une rente pour compléter le revenu de retraite peut être judicieuse pour les personnes ayant des besoins financiers plus complexes ; ou les personnes qui savent qu’elles auront besoin d’une couverture d’assurance-vie pour le reste de leur vie.

Bien qu’il existe certaines situations dans lesquelles vous pourriez bénéficier d’un investissement dans votre assurance-vie ; les polices d’assurance à valeur de rachat offrent des options d’investissement limitées et des taux de rendement relativement faibles. À long terme, l’achat d’une assurance-vie temporaire à moindre coût et l’utilisation de véhicules d’investissement dédiés – tels qu’un fonds commun de placement, offriront probablement de meilleurs rendements que d’investir la valeur de rachat d’une police d’assurance-vie entière.

Vous pourriez aussi apprécier notre article sur  » le choix d’une piscine selon vos besoins «