Comment choisir une piscine selon vos besoins ?

Vaut-il mieux une piscine autoportante, une piscine hors-sol ou une piscine sous-sol ? Ou peut-être préférez-vous opter pour une piscine gonflable pas chère ? Vous pouvez aussi choisir une piscine en bois ou en acier, ronde ou rectangulaire… Quelque soit vos préférences, nous vous expliquons tout dans cet article ; mais rappelez-vous que l’important est de pouvoir plonger quand il fait chaud !

Découvrez aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur le nettoyeur haute pression 

Les principaux critères de choix de la piscine

Vous recherchez la piscine qui correspond le mieux à vos besoins et vous avez probablement hâte de profiter d’une belle baignade rafraîchissante. Pour choisir ce qui vous convient, vous devez vous poser quelques questions avant de vous lancer dans l’achat :

  • Quel est votre budget,
  • Combien d’espace avez-vous disponible,
  • Sur quel type de terrain, vous installerez la piscine.

a)      Le budget

Si vous avez un budget limité et que vous recherchez une piscine pas chère ; vous pouvez choisir une piscine hors-sol, comme une piscine tubulaire ou une piscine gonflable. Si, par contre, vous pouvez dépenser un peu plus, vous pourriez envisager d’acheter une piscine hors-sol en acier ou en bois. Ce dernier est plus esthétique et aussi plus robuste.

Découvrez aussi : Nos conseils et astuces pour bien nettoyer votre canapé en cuir 

b)      La taille de la piscine

Mesurez l’espace que vous souhaitez réserver pour la piscine et comparez les offres compatibles avec vos besoins. Sur le marché, vous pouvez trouver une piscine adaptée à la taille de votre terrain, par exemple :

  • 4 x 2 m,
  • 3 x 3 m,
  • 4 x 4 m,
  • 3 x 5 m,
  • 4 x 8 m.

Outre les dimensions, il existe de nombreuses variantes pour chaque type de piscine.

c)      Le type de terrain

Si vous êtes locataire, vous pouvez exclure les piscines creusées et semi-creusées. Cependant, si vous êtes propriétaire de votre logement, pensez au terrain : s’il est en pente, choisir une piscine semi-enterrée  est une bonne option ; si, au contraire, il est plat et que vous disposez d’une grande surface, vous pouvez choisir le modèle que vous préférez.

Cependant, rappelez-vous qu’il est préférable de ne pas placer la piscine sous un platane, dans une zone ombragée ou à fort courant d’air ! Au lieu de cela, si ce que vous recherchez est un coin de paix et de détente ; vous pouvez toujours penser à une mini-piscine pour la balnéothérapie.

Découvrez aussi : 10 Conseils pour bien entretenir son vélo VTT

Piscine hors terre ou piscine creusée

En effet, les piscines sont divisées en deux grandes catégories :

  • Les piscines hors-sol regroupent les piscines autoportantes, tubulaires, bois, acier et les piscines gonflables. Toutes ces piscines peuvent être démontées.
  • Les piscines enterrées peuvent être à la fois des piscines semi-enterrées et des piscines totalement enterrées.

Voyons brièvement quelles sont leurs caractéristiques.

1.      Les piscines hors-sol

choisir une piscine hors-sol

Les piscines hors-sol ont un coût abordable, et sont disponibles sous forme de kit démontables. Ils ont souvent une forme ronde ou carrée, avec des tailles allant du petit au très grand. Les piscines hors-sol ne sont soumises à aucune réglementation ni taxe d’aucune sorte ; mais elles ne peuvent pas être installées sur un terrain en pente. Comme toutes les piscines, elles nécessitent un entretien régulier et un système de filtration. Dans cette catégorie, on peut retrouver :

  • Les piscines pour enfants

Elles sont parfaites pour les enfants de moins de 10 ans. Les piscines pour enfants sont peu profondes, se présentent sous différentes formes, couleurs et tailles et sont pour la plupart gonflables. Les enfants les adorent, surtout s’ils sont enrichis d’accessoires comme un toboggan et autres jouets de piscine.

  • Les piscines gonflables

Ils dépassent rarement 1,25 m de haut et 6 m de long. Il suffit de les gonfler, de les remplir d’eau et ils sont prêts. Les piscines gonflables sont peu coûteuses, installées rapidement et facilement et ne nécessitent aucun entretien.

  • Les piscines tubulaires

Elles sont plus durables mais aussi plus chères que les piscines gonflables. Elles ont une structure tubulaire en acier sur laquelle est étalé le liner, un sac en polyester ou en PVC. Leur hauteur ne dépasse généralement pas 1,30 m ; mais ils peuvent atteindre une longueur de 10 m. Elles conviennent aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

  • Les piscines en bois

Elles sont généralement en bois exotique ou en pin traité en autoclave. Ces piscines sont solides et belles à regarder. Elles ont souvent des formes hexagonales ou octogonales et peuvent être légèrement enterrés pour plus de stabilité.

  • Les piscines en acier

Ce sont les piscines autoportantes par définition. Elles ont une structure et des parois en acier laqué anti-corrosion. La stabilité est assurée par les montants qui soutiennent le bord et par des entretoises en acier. Elles sont vendues en kits et disponibles en différentes tailles.

Découvrez aussi : Quel gonfleur de pneus choisir ? 

2.      Piscines enterrées et piscines semi-enterrées

choisir une piscine enterrée

Choisir une piscine enterrée et semi-enterrée est super, car elles sont résistantes, belles et disposent aussi de protection par bâche ou une couverture plus ou moins haute. Avant de procéder à l’installation de ces piscines, il est nécessaire de se renseigner sur les dispositions de la commune de résidence en matière de permis de construire et de concessions. De plus, équiper sa maison d’une piscine peut entraîner un changement de la catégorie cadastrale à laquelle elle appartient ; mieux vaut donc se renseigner pour éviter tout désagrément ! Dans cette catégorie, nous avons :

  • Les piscines du sous-sol

Ce sont des piscines partiellement souterraines. Elles s’agrémentent aussi d’accessoires comme des bordures en bois ou en différents matériaux ; ou encore enrichies par la présence d’un solarium. Ces piscines sont pratiques et polyvalentes, et s’installent également sur des terrains en pente ; elles sont disponibles dans de nombreuses formes et tailles. Avant de procéder à l’installation, informez votre commune des autorisations nécessaires et de la réglementation en vigueur (déclaration de début de travaux, permis de construire, etc.).

  • Les piscines enterrées

Choisir une piscine enterrée est une très bonne idée, car ce sont sans aucun doute les piscines les plus confortables et les plus résistantes ; elles sont disponibles dans un large choix de matériaux, de formes et de tailles. Il existe différents types de piscines enterrées : les piscines monoblocs, celles en maçonnerie, les piscines kits de panneaux modulaires.

Elles peuvent être recouvertes d’une bâche ou d’une bâche, et équipés d’un solarium en bois ou en carrelage.

  • Les mini-piscines pour la balnéothérapie

Pour ceux qui ont peu d’espace, mais une grande envie de se détendre ! Ce sont de véritables piscines miniatures avec une eau maintenue à 28°C et un bain à remous intégré. Elles nécessitent peu d’entretien et conviennent à tous les types de jardins.

Les caractéristiques des piscines gonflables

baignoire gonflable pour enfants

Pour ceux qui veulent choisir une piscine pas chère et facile à installer, la piscine gonflable ou piscine autoportante est idéale. Pour installer une piscine en kit, il suffit de :

  • Niveler et niveler le sol,
  • Enlever toutes les pierres et débris,
  • Etalez une couche de sable et lissez-la,
  • Recouvrir le sol d’un tapis de fond pour piscine.

Il vous suffit ensuite de déplier la piscine, de la gonfler et de la remplir d’eau. Une fois, cela fait, il suffit de brancher les tuyaux de la pompe de filtration et la piscine est prête pour les premières plongées ! Bien entendu, vous devrez également veiller à son entretien régulier.

Découvrez aussi :  Conseils et astuces pour bien choisir un tapis de course 

Dimensions d’une piscine gonflable

En ce qui concerne la taille, il vaut toujours mieux ne pas se laisser emporter par la folie des grandeurs. Choisir une piscine plus grande que le jardin n’est certainement pas une bonne idée ! Si vous avez des enfants en bas âge qui ne savent toujours pas bien nager ; choisissez un bassin peu profond et prenez toutes les précautions nécessaires ; délimitez le périmètre du bassin, installez une alarme et une barrière de protection.

Comment choisir le bon liner et faire l’entretien de la piscine et de l’eau ?

Du point de vue de la qualité, les matériaux à choisir sont le PVC renforcé et le polyester (les deux matériaux sont à peu près les mêmes) ; mais considérez que plus le chausson est épais et renforcé, plus il est résistant.

Concernant l’entretien, selon le volume de la piscine, vous aurez besoin de produits de désinfection ; d’un testeur d’eau (pH, TAC, etc.) ; d’accessoires de nettoyage comme un filet pour enlever les éventuels polluants de surface et une brosse pour la ligne d’eau.

Les avantages de la piscine hors-sol en bois ou en acier

Contrairement aux piscines gonflables et aux piscines tubulaires, choisir une piscine en acier ou en bois est très bon parce qu’elles sont rigides. Elles ont une résistance plus longue et s’installent de la même manière que les piscines tubulaires. Cependant, les piscines plus grandes peuvent être placées sur une dalle en béton pour éviter qu’elles ne s’enfoncent dans le sol ; (ceci s’applique également aux piscines gonflables et autoportantes).

La piscine en bois pour un hébergement flexible

piscine en bois

Les piscines en bois sont plus belles et mieux faites, mais elles sont aussi plus chères. Le montage, l’entretien et le système de filtration dépendent du volume d’eau et donc de la taille de la piscine. Pour vous faire une idée, calculez qu’il faut deux jours de travail pour construire une piscine de 30 000 litres en travaillant à deux.

Les modèles les plus vendus sont de forme ovale ou rectangulaire. Si vous avez un terrain en pente, choisissez une piscine en bois ; certains modèles peuvent être partiellement enterrés pour palier à ce problème.

Les avantages d’une piscine enterrée et semi-enterrée

Les piscines de sous-sol (principalement en bois) sont moins chères, mais sont tout de même durables et ont de bonnes finitions.

Elles peuvent être enterrées d’un côté pour compenser la présence d’une différence de hauteur ; et sont donc le choix idéal pour les terrains en pente ou creux. Si vous le souhaitez, elles peuvent intégrer un solarium, se mariant à merveille avec un salon de jardin en bois. Ces piscines sont disponibles en différentes formes et tailles et sont aussi disponibles sur le marché en kit de montage.

L’installation est plus complexe, car elle nécessite quelques travaux : terrassement, remblai, construction d’une dalle béton, etc. Renseignez-vous auprès de votre commune de résidence sur les éventuelles nécessités d’autorisations et sur les dispositions en vigueur.

Comme pour toutes les piscines, vous devrez régulièrement veiller à l’entretien du bassin et de l’eau : filtration, nettoyage de la ligne d’eau, pH, chlore, etc.

Grâce à leurs rebords surélevés, ces piscines sont plus sûres que celles vues précédemment ; cependant, il est toujours préférable de les équiper de dispositifs de sécurité tels que des alarmes et des couvertures.

Découvrez aussi : Comment promouvoir son blog efficacement ? 

Comment choisir une piscine enterrée ?

Choisir une piscine enterrée est un véritable investissement qui augmentera la valeur de votre maison. C’est un projet qui demande beaucoup de travail (et d’argent) ; mais il durera longtemps, et amusera vos amis, vos enfants et un jour même vos petits-enfants ! On distingue différents types de piscines enterrées : piscines en briques, piscines préfabriquées (coques), piscines en kit.

  • Les piscines en briques

Les piscines en maçonnerie ou en béton armé sont durables et d’excellente qualité. Ce sont les piscines les plus sûres et les plus fiables ; mais ce sont aussi celles qui nécessitent les travaux les plus importants. La structure de béton est ensuite enduite d’un produit hydrofuge, de tuiles ou d’un liner pour rendre la baignoire étanche.

  • Les piscines coques préfabriquées

La coque (ou cuve) est le plus souvent en polyester. Ces piscines préfabriquées, aussi appelées monoblocs, sont plus rapides à installer et très solides. Le sol se prépare soigneusement pour éviter toute déformation du réservoir une fois sous pression.

  • Mini-piscines pour balnéo : le bien-être au jardin

Leur fonction principale est d’offrir bien-être et détente. Ces mini-piscines disposent de toutes les technologies utilisées en balnéothérapie : hydromassage, eau chauffée, chromothérapie, etc. Elles sont esthétiques et nécessitent moins d’entretien que les piscines creusées et hors sol.

S’ils sont de type souterrain, l’installation nécessite des travaux d’excavation et de préparation du terrain. Dans ce cas, renseignez-vous auprès de votre commune de résidence sur les éventuels permis et réglementations en vigueur avant de prendre les rênes de la mini pelle !

Découvrez aussi : Tout savoir sur le triangle de Pikler