Cloud monitoring : Tout savoir sur cette technologie de contrôle à distance

De plus en plus d’entreprises intègrent de nouvelles technologies de monitoring basées sur le modèle « Cloud » afin de réduire les coûts, d’augmenter leur productivité et leur rentabilité et, bien sûr, de trouver des solutions efficaces pour le monitoring de leurs ressources.

Qu’est-ce que le Cloud monitoring ?

Le Cloud Monitoring est le résultat de l’application des technologies « Cloud Computing » au « Condition Monitoring ». Il résout le besoin d’informations en temps réel à distance, car sans informations, il n’est pas possible de gérer un ensemble d’actifs.

Actuellement, certains secteurs favorisent particulièrement la centralisation de l’information. Ils disposent de centres de surveillance et de contrôle qui utilisent des informations intégrées dans des environnements « Cloud », basés sur un concept plus global tel que le SaaS. L’énergie, l’industrie et les Smart Solutions font partie de ces secteurs.

Découvrez aussi : La définition du KYC !

Comment fonctionne Cloud Monitoring ?

S’assurer que tout fonctionne correctement est essentiel pour optimiser les performances.

Les principales fonctions de la surveillance du cloud sont :

  • Le contrôle des sites hébergés dans le cloud : supervision et suivi des processus, du trafic, de la disponibilité et de l’utilisation des ressources.
  • La surveillance des machines virtuelles : surveillance à la fois de l’infrastructure de virtualisation et des machines virtuelles individuelles.
  • La surveillance du stockage dans le cloud : ressources de stockage et processus qu’elles fournissent aux machines virtuelles, services, applications et bases de données.
  • La surveillance du réseau virtuel : ressources, appareils, connexions et performances du réseau virtuel liés à l’environnement des jumeaux numériques.
  • Supervision des bases de données dans le cloud : suivi des processus, des requêtes, de la disponibilité et de la consommation des ressources.

Grâce à la surveillance du cloud, il est plus facile d’identifier des modèles et de découvrir d’éventuels risques de sécurité dans l’infrastructure.

Découvrez aussi : Comment promouvoir son blog efficacement ? 

Le modèle SaaS ou Software as a Service

IA en entreprise

SaaS signifie Software as a Service, et désigne le paiement d’un abonnement pour l’ensemble des besoins d’un projet technologique (installation, mise en place, licences, infrastructure et communications).

Les systèmes SaaS sont hébergés dans le cloud, de sorte que les données gérées sont centralisées et hébergées sur un seul serveur externe à l’organisation ; c’est-à-dire qu’il ne se trouve pas sur les ordinateurs locaux de l’entreprise. Un fournisseur s’occupe de l’hébergement du logiciel dans le cloud, du support et de la maintenance.

De plus, l’entreprise n’a pas à se soucier de l’installation de tout type de mise à jour.

Il peut accéder aux données dans le cloud avec un navigateur Web via Internet ; ce qui permet de partager et d’échanger des connaissances à tous les niveaux de l’organisation et de n’importe où.

Le système SaaS est le plus connu parmi les trois niveaux du Cloud Computing, qui comprend également IaaS (Infrastructure as a Service) et PaaS (Platform as a Service).

Le concept SaaS s’inscrit dans la lignée des concepts technologiques suivants, actuellement très prisés :

  • IoT : l’intégration de données provenant de plusieurs appareils délocalisés envoyant des informations.
  • Big Data : les informations générées sont collectées, traitées, structurées, organisées et préparées pour leur consultation efficace.
  • Cloud Computing : disposer d’une infrastructure informatique et de communication conforme aux exigences de croissance.

Différences entre SaaS, Cloud Computing et Cloud Monitoring

Le SaaS est un système de distribution et de monétisation, tandis que le « Cloud Computing » est le concept d’où et comment localiser un logiciel. Par conséquent, le Cloud Computing inclut le SaaS.

Le Cloud Monitoring fait partie de la stratégie globale de gestion des données dans le cloud ; puisqu’il permet aux administrateurs informatiques de vérifier à distance l’état opérationnel des ressources.

Les techniques de surveillance du cloud garantissent les performances, évaluent les niveaux de ressources et les délais ; et prédisent les problèmes de vulnérabilité potentiels avant qu’ils ne surviennent.

Les avantages de la surveillance cloud

avantages claud

Ci-dessous, nous énumérons les avantages de l’application de nouvelles technologies cloud à la surveillance :

  • Facilité d’accès à l’information : vous avez simplement besoin d’un navigateur, d’une url vers le serveur, d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe, ce qui signifie que les systèmes Cloud sont compatibles avec n’importe quel système d’exploitation.
  • Accès depuis plusieurs stations simultanément et depuis n’importe où avec une connexion Internet.
  • Les informations sont structurées de manière à être facilement exploitables. Les graphiques pour les tableaux de bord, les alarmes sur les données existantes, les statistiques de données et l’analyse des données historiques peuvent tous être exécutés.
  • Toutes les données pertinentes de toutes les techniques et technologies prédictives appliquées sont rassemblées sur une plateforme unique.
  • Ils coûtent moins cher qu’une application locale. Si vous sélectionnez le modèle SaaS (coût par utilisation) ; vous évitez les frais d’achat initiaux de la licence et ne payez que pour l’utilisation ; vous permettant de vous adapter et d’évoluer en fonction des besoins. En revanche, si l’idée est d’héberger des applications dans le cloud ; vous évitez les coûts associés à la possession et à la maintenance du matériel nécessaire à l’hébergement du serveur d’applications et de la base de données ; ce qui signifie un démarrage plus faible -up et les coûts d’infrastructure.
  • Il offre une plus grande sécurité. Il a une probabilité de panne moindre, car les serveurs des applications logicielles sont de meilleure qualité et mieux entretenus. La restauration des données en cas de panne est automatique et la possibilité d’être attaqué par un virus est pratiquement nulle.
  • Optimisation des performances. Les nouvelles technologies Cloud Monitoring facilitent le travail de diagnostic prédictif et améliorent le fonctionnement de la maintenance préventive, contribuant ainsi à l’amélioration des performances.

La transformation numérique des industries passe par la fourniture de services innovants, la reconfiguration et le suivi de leurs processus, l’émergence de nouveaux acteurs et la disparition d’autres.

Dans ce processus, la surveillance du cloud joue un rôle crucial, permettant la fourniture d’un ensemble partagé de services technologiques aux entreprises ; permettant l’accès de n’importe où dans le monde et à la demande à un ensemble partagé de ressources informatiques.

Découvrez aussi : Quel gonfleur de pneus choisir ?